Les Copains d'Abord

Les Copains d’Abord, les 08 et 09 octobre 2016, organisée par Pierrette… et les copains. Cette année, nous avons visité le Jura.Comme chaque année, nous sommes partis de la Pyramide où nous avons pris le petit-déjeuner. Nous avons ensuite pris le repas de midi à l’Auberge de Thoire à Thoirette (39240), et avons pris ensuite la direction de l’hôtel Lou Granva à Grande Rivière (39150), en bordure du lac. Sur place, il y avait la possibilité, soit de visiter une fruitière de fromages de Franche-Comté, soit de profiter de la piscine couverte et du spa, soit de se balader autour du lac.Il y avait un orchestre de blues pour la soirée, et comme chaque année, les couvre-chefs étaient de sortie. Le dimanche matin, nous avons longuement frotté le givre (ou plutôt la glace) sur les voitures, et sommes allés faire la visite du Château de Syam (dit Villa Palladienne). Après cette visite exceptionnelle, nous avons pris l’apéro sur place dans le parc, et ensuite, sommes revenus prendre le repas de midi à l’hôtel Lou Granva (au même endroit que la veille au soir).Nous avons enfin fait le retour sur Vienne, avec deux regroupements à des belvédères le long de la route.Comme chaque année pour ce rallye promenade, les clubs environnants étaient invités à nous accompagner (les Pétroleuses Beaujolaises, les mamies roulantes, les 3C, les 3A, Corail, le club Marcadier, Soucieux en Jarez…).

Côté pannes…la liste est longue. Cela a commencé quelques jours avant la sortie puisque la voiture prévue (celle que Michel JOLLY nous mettait gentiment à disposition) pour tracter la remoque-plateau est tombée en panne. Nous nous sommes repliés sur la voiture d’Eric, mais le matin au moment du départ, nous nous sommes aperçus que l’attelage avait une fixation de cassée. Nous avons donc décidé d’abandonner la remorque et l’avons atelée à la voiture de Yves pour la ramener à son lieu de garage, mais la voiture n’a pas voulu redémarrer, cette fois une panne de batterie. Nous avons décidé de finalement partir avec le Kangoo d’Yves, qui a été vaillant tout le long. Mais ce n’est pas fini !! Dans l’ordre : La batterie de l’ami 6 d’Eric a laché la veille du départ, mais heureusemnt juste avant la fermeture d’AJS et a pu être remise en route dans la nuit. Le dimanche, une Alfa Spider a dû être dépannée  plusieurs fois à cause d’une batterie également. La belle Alfa des GIROUD est tombée en panne, l’allumeur s’était désseré et le pignon était sorti de son logement. Du coup il a fallu le recaler et rerégler l’avance et elle est repartie. Enfin Jurgen a pris un caillou et a cassé le pare-brise de l’Adler. Il a pu rentrer également. Certains d’entre nous sont rentrés bien tard, mais il faut bien dire que la solidarité a très bien fonctionné et que quelques-uns ont généreusement mis leurs compétences au service des autres.

Réagir


CAPTCHA